Un entrainement et une enquete

Nur-Menel

Forum RPG heroic-fantasy
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un entrainement et une enquete

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jessy Fran

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Un entrainement et une enquete   Lun 3 Aoû - 16:33

J’explorais le quartier Nord de l’ancienne capitale. Je devais retrouver cette jeune femme. La veille nous nous étions croisés et elle m’avait sauvé de ces brigands. Si cette journée m’avait appris une chose, c’était mon inutilité en combat… J’avais été faible, j’avais été chiante, j’avais donné une très mauvaise impression sur la famille Fran…

J’étais rentrée après que nous ayons été interrogés par la garde. Je leur avais tout raconté… Et j’avais pu rentrer à l’auberge. Hivie ne sortait plus de sa chambre, triste et n’acceptait la visite de personne. Je l’avais laissée sous la garde de mon mercenaire et décidait d’explorer de nouveau la capitale pour retrouver la rousse qui m’avait aidé.

En tournant entre deux maisons, je tombais justement sur une personne à la chevelure flamboyante qui me rappelait cette femme. J’attirais son attention en espérant que c’était bien elle et avant qu’elle se retourne, j’avais déjà incliné la tête et lui faisant une légère révérence.

-Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi… Vous m’avez aidé près du lac hier….

Je relevais la tête, espérant ne pas m’être trompée.


Dernière édition par Jessy Fran le Mar 4 Aoû - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Erh’La

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Un entrainement et une enquete   Mar 4 Aoû - 23:56

L’interrogatoire de la veille avait été long et éreintant. Nous étions évidemment les victimes de ces hommes presque devenu des animaux fous. Pourtant ils nous avaient gardés plusieurs heures, toute l’après-midi pour être correct. Ils nous avaient posé de multiples questions, toutes plus précises les unes que les autres. Y répondre n’avait pas toujours été facile mais j’avais fait de mon mieux. « Toujours répondre avec bonne volonté aux forces de l’ordre » disait ma mère. J’étais donc resté de marbre face à la fatigue qui m’assaillait, portée par les vagues de questionnement de l’homme en face de moi. Ce dernier avait enlevé son casque pour découvrir un œil crevé et des oreilles d’elfe peu impressionnantes. Pourtant il était charismatique et son impassibilité mis rapidement mes nerfs à rude épreuve. C’est donc épuisée et avec un affreux mal de crâne que j’étais sortie du bâtiment. L’inconnue que j’avais sauvée n’était pas sortie en même temps que moi, nous n’avions pas été interrogés dans la même pièce. Je partis donc trouver un refuge pour la nuit.

Je m’étais levée le lendemain dans le lit confortable de la petite chambre que j’avais louée pour la nuit, petite mansarde un peu sale mais confortable pour son prix. Au petit matin ma migraine était partie et je pus profiter pleinement des couleurs lumineuses que nous offrait le lever du jour. Je quittais mon auberge, sac à dos à la main. Je ne pouvais le prendre sur le dos car j’avais trop mal aux ailes pour cela. Mon premier arrêt fut donc chez un soigneur. Il s’occupait pour quelques piécettes des pauvres du coin, j’en avais entendu parler en laissant trainer mes oreilles dans divers endroits mal famés. C’était du travail de boucher. Mais je tenais à économiser l’argent qu’il me restait pour des urgences, pour peu qu’il y en ait un jour. De plus, mes ailes étaient douloureuses mais elles ne semblaient pas cassées. Il n’y avait aucune possibilité qu’il se manque.

Je pénétrais donc dans la minuscule boutique. Les odeurs m’assaillirent tout de suite, le sang, la maladie et bien d’autres odeurs nauséabondes flottaient dans l’air. L’humidité avait pris ses quartiers dans les angles de la pièce mais pourtant cette dernière était lumineuse. Le soleil traversait les fenêtres pour généreusement se répandre sur les malades qui étaient regroupés par grappe dans des coins, prêts à être cueillis par la mort après l’intervention du médecin. Je pris place près de la porte, seul endroit ou l’air non vicié n’avait pas encore succombé aux maux. Le temps passa trop lentement à mon gout, j’avais posé mon sac pour soulager mes membres engourdis. Lorsque vint mon tour j’étais presque déjà anesthésiée par les maladies qui se développaient autour de moi.

Quelle ne fut pas ma surprise de voir apparaitre une petite femme rondouillette et aux joues pouponnes. Son sourire aurait pu faire tomber pas mal de monde si j’en croyais les critères de sélection de la gente masculine. Elle se dandina jusqu’à moi, étira au maximum les rides autour de sa bouche en deux petites fossettes qui devraient paraitres adorables a beaucoup de monde. Comme si ces marques d’âges lui permettaient tout, elle m’entraina à sa suite dans une pièce sans fenêtres, éclairées simplement par des centaines de bougies. Elle me demanda de m’assoir, m’ausculta tout en piaillant des anecdotes qui ne m’intéressais pas le moins du monde. J’acceptais qu’elle continue à me parler tant qu’elle usait de sa magie pour me venir en aide. Je répondis à ses questions tant qu’elles ne devenaient pas trop indiscrètes pendant qu’elle m’administrait un quelconque calmant.

Je ressorti environ une demi-heure après, fatiguée mais avec les ailes en bon état. Je pus mettre mon sac sur mon dos sans ressentir la moindre sensation désagréable de douleur ou de picotement. C’est avec entrain que je comptais me rendre dans mon habituelle taverne pour prendre un petit déjeuner mérité. Je déambulais dans les rues un peu au hasard, ne sachant trop comment descendre jusqu’à mon objectif. Les gens étaient dans la rue depuis maintenant quelques heures et l’agitation était importante. Les gens se bousculaient habituellement, s’écartant à peine sur les routes pour laisser passer les attelages et les cavaliers. De nombreuses personnes volaient au-dessus de nous, transportant avec eux des objets ou des charges peu lourdes. Ils cachaient d’ailleurs le soleil qui avait décidé d’être des plus lumineux aujourd’hui. Cela rendait le fait que je me sois perdue dans la ville beaucoup moins grave, il faisait bon et une balade était vraiment agréable. J’espérais simplement que cela ne se passerait pas comme la veille, je ne voulais pas tomber de nouveau sur une agression de demoiselle par des hommes à moitié fous. C’est pour cette raison que je restais un piéton parmi tant d’autres, je ne voulais pas assister par inadvertance à une réjouissance de ce genre aujourd’hui.

Je foulais donc le pavé, anonyme parmi tant d’autres. Je finis par retrouver mon chemin. Tout d’abord je reconnu un gamin qui, je le savais, travaillais dans le coin. Je serrais mon sac contre moi afin d’éviter que ses mains baladeuses ne s’en prennent à ma bourse. Je reconnus ensuite une enseigne, celle d’un dessinateur de glyphe très renommé. Il était étonnant qu’à cette heure-ci, cet accro du travail n’ait pas encoure ouvert boutique. Je tournais à gauche dans une ruelle, marchant un peu plus vite. Mes pas m’entrainèrent vers une rue que je connaissais aussi, une allée résidentielle pleine de vieilles bâtisses en général habitées par de vieux riches malades qui dépensaient plus pour entretenir leur petite guérisseuse personnelle. J’en croisais une, parée plus richement que ma mère ne l’avait jamais été. Je bifurquais à droite pour éviter de devoir la croiser, l’une d’entre elles s’était occupée de ma défunte génitrice mais elle n’avait jamais eu ce sourire mielleux en sortant de chez nous, nous ne lui donnions surement pas assez. Je bifurquais dans une petite ruelle puis dans une autre. J’avais de nouveau pressé le pas, sentant le vent qui faisait bruisser mes plumes.

Ce doux son fut étouffé par celui d’une voix. Cette dernière me suffit à reconnaitre mon interlocuteur. Ou plutôt interlocutrice. Elle avait assez hurlé la veille pour que je me souvienne du ton qu’elle avait. Bien qu’elle soit bien moins aigue que lorsqu’elle cherchait à appeler à l’aide entendons-nous bien. Je reculais donc pour me placer à sa hauteur puis la détaillais en un instant, la dévisageant ouvertement. Ainsi elle était saine et sauve et semblait aller plutôt bien. Quelle était la chance que je tombe à nouveau sur elle ? Surement inférieure à la chance que je me fasse foudroyer sur place par le ciel. Pourtant elle était là devant moi. je passais la main dans ma crinière non peignée et lui répondis :

- Oui je me souviens de vous, comment se fait-il que vous soyez encore ici ?


Après tout, si elle n’était pas du coin, son premier réflexe aurait été de rentrer chez elle pour se planquer sous ses couettes au lieu de se balader en plein jour ainsi, seule, dans cette ruelle.
HRp:
 

_________________
Couleur de parole : #99ffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessy Fran

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Un entrainement et une enquete   Mar 11 Aoû - 14:20

J’étais heureuse d’être tombé bon du premier coup sur la rousse qui m’intéressait. Je remettais mes cheveux derrière mon oreille et lui adresse un léger sourire.

-Je suis encore là, car j’ai besoin d’aide… Je… Voulais surtout m’excuser pour mon attitude d’hier… Mais aussi, je voulais vous dire que… Ben… Merci et aussi, je…

Le stress me fait me mélanger les pinceaux, je m’arrête et me calme lentement. Je dois absolument mettre de l’ordre dans mes idées avant de me remettre à parler. Je respire, fait une révérence et la regarde de nouveau dans les yeux.

-Je manque à tous mes devoirs. Je suis Jessy Fran, héritière de la famille Fran. Tout d’abord, je voulais vous remercier de votre aide. Ensuite si je suis toujours là, c’est, car notre convoi est ralenti et ne part pas avant plusieurs jours.

Je prends le temps de faire une pause et de reprendre un peu ma respiration. Calmement, je la laisse intégrer ces informations et me répondre si besoin avant de reprendre.

-Si je vous cherchais… C’était aussi pour vous demander si vous accepteriez de m’entraîner…

J’attendais sa réponse, en stressant un peu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Erh’La

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Un entrainement et une enquete   Mar 11 Aoû - 18:19

J’ouvrais grand les yeux lorsqu’elle ouvrit la bouche. Elle était venue ici dans le simple but de me remercier ? Je n’arrivais pas à déterminer si c’était un acte de courage ou bien un agissement totalement naïf. Ceci étant, elle avait fait tout ce chemin pour me retrouver et le moins que je puisse faire pour elle était de l’écouter jusqu’au bout. Je croisais les bras tandis qu’elle continuait sa tirade.

Cette dernière était hésitante, coupée, tremblante. A l’image de sa noble qui me semblait trembler de tous ses membres. C’était peut-être mon imagination, influencée par la voix chevrotante de mon interlocutrice. Comment une femme de sa classe sociale pouvait être si peu impressionnante ? Ma mère, dame noble de son état, avait beaucoup plus de prestance que la femme araignée qui se tenait devant moi. Cependant, je ne détournais pas le regard, mon attention focalisée sur ses paroles. Je ne voyais pas ou elle voulait en venir. Je ne dis donc rien, de peur qu’elle tombe en morceaux devant moi au prochain mot.

Après une pause qui me sembla durer une éternité et durant laquelle une légère brise remplaça le son de sa voix. Soufflant entre nous frais silence dont nous disposions dans cette ruelle. Je sursautais presque lorsque le son de sa gorge se fit entendre à nouveau. Et quelle ne fut pas ma surprise lorsqu’elle eut finit de m’expliquer son souhait.

Si elle n’avait pas été en face de moi je n’y aurais pas cru. Comment une noble de son grade, une femme qui aurait pu se payer tous les maitres d’arme de l’ile pouvait-elle me demander de l’aide à moi, jeune homme sans réel cachet ni exploits à son actif ? Le levais un sourcil dubitatif, hésitant à lui demander si elle ne se moquait pas de moi. Mais elle avait semblé sincère. Elle pouvait aussi être très bonne comédienne mais dans ce cas-là elle risquait d’y perdre son argent. Je laissais à mon tour le silence nous entourer durant quelques instants durant lesquels je cherchais à savoir de quelle façon cette entreprise pouvait m’avantager. Je finis par lui répondre :

- Je veux bien être votre professeur mais ce ne sera pas gratuit. Et j’aimerais que nous discutions du prix avant de débuter les cours.


J’avais d’autres questions mais ce n’était pas le moment de les poser. Si elle voulait de moi c’est qu’elle avait dû me juger professionnelle ou bien efficace et ce n’était pas le moment de perdre cette image en la bousculant de questions, je risquais de la faire tomber à terre.

_________________
Couleur de parole : #99ffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessy Fran

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Un entrainement et une enquete   Ven 21 Aoû - 17:01


Elle acceptait… Je digérais l’information et lui rendis un sourire. J’allais pouvoir être entrainée au moins durant mon séjour dans cette ville et cela me plaisait d’apprendre de nouvelles techniques.

-Bien sûr que vous serez payé, merci d’accepter, mais pouvons-nous en discuter autour d’un verre ?

J’attendais sa réponse avant de la tirer doucement par le bras. Nous sortîmes de la ruelle pour arriver sur une grande place. Au centre de celle-ci, une fontaine produisait un léger clapotis, difficilement audible au milieu des conversations et des pas de la foule assise en terrasses. J’indiquais à ma vis-à-vis une taverne qui servait à l’extérieur et dont un serveur nous faisait signe, nous guidant vers une table libre, le serveur nous laissa passer nos commande. Je demandais juste un verre d’eau puis attendit que la rousse passe commande. Le serveur s’éloignait et je prenais de nouveau la parole.

-Encore merci… Donc pour l’argent… Quel est votre prix ?

Autant lui laisser l’annoncer.

_________________
Je parle en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Erh’La

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Un entrainement et une enquete   Mar 1 Sep - 17:16

Elle accepta sans sourciller ma demande d’argent. A croire qu’elle avait amplement les moyens. Je fus prise au piège lorsqu’elle me proposa d’aller boire un verre pour en discuter, elle avait peut-être de l’argent mais pas moi. C’était à peine si je pouvais me payer une chambre pour la nuit. Je n’eus cependant pas le choix et me retrouvais bientôt attablée en face d’elle sur une terrasse. L’endroit était calme et accueillant. Tout ici devait couter une fortune. Cependant, si il le fallait, je payerais mon verre pour qu’elle ne me croie pas impolie.

Un homme vint rapidement nous demander ce que nous désirions. Il sembla surpris lorsque la femme en face de moi demanda simplement de l’eau, je le fus aussi. Ce n’était pas vraiment le genre d’endroit où l’on buvait simplement de l’eau. C’était chic mais tout de même. Je fis pourtant pareil qu’elle, ce serait moins cher qu’un verre de vin. L’homme nous quitta non sans nous avoir jeté un regard désapprobateur tandis que madame Fran, ne tenant pas compte de cette œillade réprobatrice, me demandais combien de voulais. Je montrais un instant ma surprise. C’était la première personne qui ne m’imposait pas un quelconque prix ou ne faisait pas de proposition de rémunération extrêmement basse. Je pris un instant pour réfléchir avant de lui dire :

- Contre quatre pièces d’or je vous entraine aujourd’hui.


Les enjeux étaient ouverts. C’était peut-être trop pour elle mais si elle acceptait cela me permettrait de me loger sans soucis pendant plusieurs jours. Il restait à voir si elle avait ou non l’esprit marchand.

_________________
Couleur de parole : #99ffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessy Fran

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Un entrainement et une enquete   Mer 2 Sep - 22:25


-Quatre pièces d’or ?!, laissais-je échapper d’une voix choquée.

Je manquais de m’étouffer alors que le serveur nous servait avec une moue désapprobatrice. Quoi ?! Je n’avais pas tous les sous sur soi donc je n’allais pas payer une fortune pour boire. A-t-il cru qu’il me suffisait de claquer des doigts pour obtenir des sous ? Même pour les riches, sortir les sous au moment important est compliqué ! Surtout quand nous sommes dans une ville dont on ignore tout… Ou presque. Je me remis droite sur ma chaise et bu lentement une gorgée à mon verre, après avoir renvoyé le serveur d’un geste impatient. Faire croire que j’étais parfaitement maitresse de la situation était le plus important pour l’instant. Je passais d’un geste impétueux ma main dans mes cheveux et parlais d’une voix neutre.

-Allons, même les meilleurs maîtres d’armes fournissent des cours pour moins que ça. Je peux vous proposer une pièce d’or et deux pièces d’argent pour cette leçon… Et si vous me semblez être une professeur acceptable, nous pourrions parler d’une augmentation.

Oui, je passais pour la méchante rapine qui se croit supérieure à tout le monde… Mais quand même ! Quatre pièces d’or pour une leçon ? Mais c’est plus qu’horriblement cher ! Non, elle voulait marchander ? Très bien voyons si les cours de la maîtresse de la guilde étaient efficaces. Jamais je ne payerais un prix aussi élevé pour une seule leçon, qu’elle ne me prenne pas pour une abrutie !

_________________
Je parle en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Erh’La

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Un entrainement et une enquete   Lun 14 Sep - 19:16

Ah, elle était moins crédule que sa voix stridente ne le laissait croire. Dommage. Je n’avais pas spécialement pour habitude d’arnaquer mes clients mais avec ce qu’elle m’avait fait subir la veille je n’avais pu résister. J’aurais bien aimé pouvoir vivre grâce à cet échange de procédés. Mais je n’avais pas besoin d’être devin pour savoir que ma proposition était hors de question. Le serveur arriva sur ces faits et je m’évitais de répondre en prenant mon verre. Elle envoya le serveur au loin d’un geste que seul les nobles peuvent se permettre. Je plongeais le nez dans mon verre pour le boire en jetant des coups d’œil distraits de temps à autre afin de ne pas avoir à lui faire une réflexion. Après tout, c’était comme ça que l’on traitait les sous-fifres nous les nobles. Mais j’avais trop trainé du « mauvais côté » de la population pour ne pas apprécier ce genre de gestes.

Heureusement, je n’eus pas à rester très longtemps avec cette désagréable pensée en tête car elle reprit la parole d’un air sévère qu’elle devait donner à ses domestiques. Je posais mon verre lentement -réfrénant une grimace- et l’écoutais aussi attentivement que mes anciens professeurs le faisaient lorsque ma mère les réprimandait. Je laissais ensuite le silence s’installer, laissant trainer mes oreilles dans le brouhaha ambiant et en finissant rapidement mon verre. Combien pouvais-je lui proposer cette fois-ci ? Ne pas trop baisser les prix m’avait-on dit afin de récupérer le plus d’argent possible. Je n’étais pas très bonne à ce genre de choses et c’était la première fois que je tentais ce genre d’expériences en réel. Je pris tout de même un air assuré avant de lui répondre :

- Peut-être trois pièces d’or et deux d’argent ?


Le prix était presque donné au hasard. Etant petite j’avais déjà entendu ce genre de pris à propos de certains de mes cours. A savoir si l’enseignement d’une jeune femme comme moi valait une telle somme était autre chose.

_________________
Couleur de parole : #99ffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessy Fran

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Un entrainement et une enquete   Sam 26 Sep - 11:29

Je manque de nouveau de m’étrangler. Mais elle s’estime tant que cela pour me proposer un prix aussi grand ? Mais pour qui se prend-elle ? Même le meilleur maître d’arme de Lor’fiuj ne fait pas payer plus de 2 pièces d’or par leçon. Non ! Je refuse de payer aussi cher, mais cela ne sert à rien de s’énerver. Reste calme ma petite araignée, ne t’énerve pas et surveille ton vocabulaire. Si mère apprend que je déshonneur la famille Fran dans une autre cité-Etat je ne pourrais plus sortir de chez moi…

Je respire doucement et lâche un léger sourire, repasse une mèche de mes cheveux rouges derrière mon oreille et croise mes jambes en m’appuyant doucement sur ma chaise.

-Allons… C’est toujours beaucoup trop cher. Je suis prête à mettre le prix, mais il faut que celui-ci reste raisonnable. Je suis prête à monter à 2 pièces d’or, mais pas au-delà.

Je le dis d’une voix ferme en la regardant doucement. J’attends qu’elle me propose un nouveau prix acceptable.

Les gens ne font pas attention à nous, s’occupant pour la plupart, de leur famille ou de leurs amis. Ils se baladent tranquillement dans cette cité protectrice. On en oublierait presque que des monstres nous obligent à nous enfermer pour pouvoir survivre… Dans ce monde, nous sommes vraiment dans les dernières places de la chaîne alimentaire. Le calme règne dans certaines zones mais nous sommes toujours sous cette menace invisible, voilà plus de 50 ans que c'est ainsi... Je soupire à penser à cela et en oublie presque d'écouter la réponse de ma vis-à-vis.

_________________
Je parle en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Erh’La

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Un entrainement et une enquete   Sam 26 Sep - 22:43

Je la regardais réagir sans laisser paraître mes émotions. Vu la façon dont elle manqua de se noyer dans son verre d’eau je me doutais bien que c’était bien trop cher pour elle. Était-elle vraiment riche ou bien souhaitait elle simplement le faire croire ? Après tout elle avait les manières hautaines qui allaient avec la tenue vestimentaire. Je la regardais se pencher sur sa chaise, que comptait-elle obtenir avec une attitude aussi désinvolte ? A moins que ces gestes soient simplement là pour lui donner le temps de se calmer et me répondre avec tout le savoir-faire inculqué aux nobles depuis la naissance.

Ce fut à mon tour d’avoir du mal à me concentrer lorsqu’elle annonça le prix qu’elle désirait en pas dépasser. C’était bien moins que ce que je comptais obtenir. Bien trop peu pour que je veuille lui donner des cours. J’avais certes besoin d’argent mais, étonnamment, j’avais peu envie de me décarcasser pour une femme qui était hautaine et qui comptait me payer si peu. Je cachais mon air renfrogné et laissais passer le serveur à coté de nous tandis que mon interlocutrice poussait un soupir. Je me penchais sur la table, jouant négligemment avec mon verre pour ne pas avoir à la regarder et maîtriser mon langage. Rester aussi polie qu’elle l’est et user moi aussi de mon savoir de noble.

- La vie est plus chère ici, avec deux pièces d’or on ne peut faire grand choses…. Les professeurs sont donc bien plus chers. Si vous me payez deux pièces d’or et neuf d’argent vous faites une affaire.


Je jetais un œil discret, mine de rien, afin de voir qu’elle serait sa réaction.

_________________
Couleur de parole : #99ffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessy Fran

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Un entrainement et une enquete   Sam 3 Oct - 13:07

Tsss, elle compte me faire un max car je suis noble ? Cela se voit tant que cela ? Mais elle va vraiment croire que je suis prête à payer ce prix ? Allons, reste calme Jessy, ça ne sert à rien de s’énerver, elle reste calme elle aussi, donc reste le. Elle boit doucement son verre… Peut-être me dit-elle la vérité quand elle dit que je fais une affaire, mais cela reste bien trop cher quand même. Comment faire ? Je peux lui proposer un peu plus, mais cela risque de puiser dans les réserves que j’ai gardées pour mon garde du corps… Bon, on n’est pas à une pièce d’argent près…

-Bon… D’accord pour y ajouter une autre pièce d’argent, pour un total de deux pièces d’or et une pièce d’argent ? Je ne peux pas me permettre de monter plus haut.

Je récupère mon verre et bois une gorgée en la regardant doucement, mais avec sévérité. Elle m’oblige à monter de plus en plus haut et je ne peux pas me permettre cela trop longtemps. Elle s’y connaît quand même un minimum en négociation… Elle pourrait être une bonne marchande. Je repose mon verre et attendant tranquillement sa réponse, je ne suis pas pressée, mais j’aimerais quand même trouver un moyen de la faire baisser encore le prix. Imaginons que ce qui s’est passé avant était simplement dû à la chance ? Je fais une très mauvaise affaire.

_________________
Je parle en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Erh’La

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Un entrainement et une enquete   Mer 28 Oct - 22:25

La voilà de nouveau qui baisse les prix. Elle est riche jusqu’aux orteils et elle ose chercher à encore baisser le prix ? Je voulais bien être calme mais son regard plein de jugement était un peu trop pour moi. J’étais humble mais je n’étais pas non plus une mendiante prête à accepter le minimum de pièce pour n’importe quel travail. A ce rythme-là, rejoindre les princesses Nar’Tils dans leurs bordels serait certainement plus rentable. Sans me répartir de mon calme apparent je me levais.

- Je suis désolée mais je ne pourrais malheureusement pas assurer vos cours pour une telle somme et je ne souhaite pas perdre plus de temps à marchander…


Je fis une révérence à la femme qui avait failli être mon employeuse. Une gracieuse révérence masculine qui me demanda beaucoup d’efforts pour ne pas montrer mon mécontentement. Je venais de perdre mon temps à tenter de me vendre à cette geignarde mécontente. Je ne voulais pas m’énerver encore plus contre elle, lui montrer à quel point elle me mettait en colère avec son marchandage inutile et puéril. Je lui adressais donc un sourire de façade et lui dis en m’éloignant le plus lentement et calmement possible

- A une autre fois peut-être

_________________
Couleur de parole : #99ffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessy Fran

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Un entrainement et une enquete   Lun 9 Nov - 19:47

-Attendez !!!

Je me suis levée de ma chaise et j’ai augmenté le volume de ma voix. Je ne peux pas la laisser partir, j’ai besoin, et surtout l’envie, d’apprendre à me défendre. Elle peut m’enseigner, je dois donc saisir l’opportunité.

-Très bien ! Très bien… J’accepte votre prix.

Elle a gagné. J’ai perdu mon calme et j’ai laissé filer ma chance. Allait-elle réellement partir ? Je ne peux pas me l’assurer, mais dans le doute, je dois céder. J’enrage un peu, mais sors la somme convenue, que je pose sur la table. Les gens regardent ma bourse, plutôt bien remplie, avec envie… Pourquoi je présente ça en public ? Je me dépêche de ranger le reste de mon pécule et me rassoit doucement contre ma chaise. Je me sens mal à l’aise, même si les conversations autour de nous ont repris, j’ai l’impression d’être sous l’œil de témoins pas forcément rempli de bonnes intentions. Je secoue la tête et je la regarde dans les yeux.

-Pouvons-nous commencer cette après-midi ?

_________________
Je parle en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un entrainement et une enquete   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un entrainement et une enquete
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Actions de la commission d'enquete senatoriale
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» Enquete sur l'assassinat de Jean Léopold Dominique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nur-Menel :: Partie RP :: Chaîne de montagne Al'ritua :: Partie Centre :: Nh'Agtrael :: Partie Nord-
Sauter vers: