Puisque je te dis que j'ai les pieds froids !

Nur-Menel

Forum RPG heroic-fantasy
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Puisque je te dis que j'ai les pieds froids !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juha

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 01/09/2015
Age : 27

MessageSujet: Puisque je te dis que j'ai les pieds froids !   Mer 16 Sep - 10:55

-Fait froid aujourd'hui patron, tu trouves pas ?
-Si tu arrêtais de répéter ça tous les jours, peut-être que t'y penserais moins !
-C'est bien d'un naga ça ! Aucune compassion. J'en frissonne presque. Brrr.
-Arrête, Juha, c'est la trente-deuxième fois que tu nous sors ce numéro là cette semaine. J'ai compté.
-Et ?
-Toujours pas crédible.
-Arh, arh, quel juge sans pitié ! Dis, tu ne...
-Non. Pas de défi bras de fer aujourd'hui dans MA taverne.
-Je m'insurge. Un jeu tout à fait innocent, patron ! Pratiqué depuis des millénaires, en plus. Ça doit bien valoir un truc niveau noblesse, ça, des millénaires, tu crois pas ?
-Non, Juha. J'ai dit, non. La dernière fois, ça s'est terminé avec trois chaises cassées, une table brûlée et la milice chez moi. Sans parler du tas de poils qu'il a fallu balayer, ssss. Non, non, et non.
-Alors met nous donc un peu de chauffage !
-ON EST EN PLEIN ETE BOUGRE DE
-C'est bon, c'est bon, te fâche pas. Remets-moi de ton truc là... au piment, celui que tu sers chaud avec la flamme dedans... weh, comment tu dis ? Feu Lentrian, tout juste. Santé.

J'suis sérieux en fait quand je dis qu'on s'y caille dans ce rade. Le matin, personne qui prend le café. Suis seul au comptoir, avec le vieux naga tout squameux qui siffle entre ses dents. M'aime pas trop ; j'suis bon client, pas mauvais bougre, pourtant. Bwarh. J'ai du mal avec les serpents. Sang froid pourtant, des frères. Mais des frères qu'ont pas peur d'hiberner dans la neige ou de se laisser glisser dans l'eau froide. Brrr.

Coudes sur le bois, je regarde la paume de ma main gauche. La grosse balafre toute boursouflée, elle palpite gentiment ; rose, blanc, rouge. J'souris. Quand j'la vois, j'me sens un peu plus fort, plus armé contre le seul ennemi des miens. Le froid. Et comme j'reprends contenance, j'ai le temps de me rendre compte d'une autre sale réalité.

L'ennui ; cette baraque fade qui suinte l'ennui. Ce confort du désert, à peine troublé par des petits confl... de bonnes soirées à embêter le naga, et puis... les moments où les copains viennent jouer à la société secrète avec moi. Ça, c'est drôle ; on conspire gentiment contre le Pouchitoo, comme ça, pour rire, pour voir ce que ça donnera. Ici, c'est le Brah'lur comme on disait autrefois ; le lieu où on est trop à l'étroit. On a perdu notre terre, notre désert est plus qu'un mouchoir de poche qui peut être menacé à tout instant par les cultures des voisins. J'sais pas, je pensais qu'on pourrait faire des trucs plus grands ; voir plus large. Enquêter sur le cataclysme, développer des efforts de demi-dieux pour rattacher notre île au sol, se battre contre le destin puisqu'on peut plus se cogner entre nous comme avant ! Mais non. Y'a plus rien de grand qui se fait. On s'encroute. On s'emmerde.

Tiens, que j'dis. Même la petite clochette de la porte, elle a l'air de s'emmerder. Elle tinte, toute triste et résignée, résignée à remplir son rôle proprement jusqu'à être trop rouillée pour continuer. Une Shasla qui se pointe. Pas particulièrement commun dans la zone. Chez nous, faut dire qu'ils font encore plus contraste que les nagas. Pas un poil, pas costauds, j'sais pas ; on dirait des jolis poissons d'aquariums perdus dans un banc de gros barracudas. Et les barracudas, c'est vachement plus marrant à embêter.

Du coup, j'reste tout sage. Tout à l'heure, j'retournerai à la boutique ; j'ai été soldat, et je me retrouve barbier ; à utiliser mon tour de main à tailler des barbes plutôt que des genoux.

… ce soir, j'irais courir dans le désert. J'déprime, ça m'ressemble pas. Arh, arh, arh.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegis

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 07/08/2015

MessageSujet: Re: Puisque je te dis que j'ai les pieds froids !   Sam 19 Sep - 8:28

Cela m’arrivait très rarement, mais une fois de temps en temps, je me réveillais en étant spécialement irritée. Cela n’avait absolument rien à vois avec de quelconques périodes, ces jours arrivants aléatoirement. Il s’agissait plus d’un manque irrépressible de violence… Je m’étais installé quelques années auparavant dans cette ville, créant avec difficulté ma salle d’arme. La raison était plutôt simple.

J’étais une femme aux attitudes plutôt nobles, mais il s’agissait là de mon identité, identité extérieur du moins. Personne, du moins de vivant n’était au courant de mon amour pour la souffrance… De la folie sanguinaire qui pouvait m’emporter dans le flot des combats et cela était pour le mieux, j’avais besoin de vivre une vie calme afin de pouvoir préparer une grande guerre.

Ayant cependant des difficultés à me retenir, j’allais donc chercher des bars pour boire et s’il arrivait quelque chose, mettre cela sur le coup de la boisson. Habillé de ma tenue "normale", je me dirigeais donc au hasard dans un bar. Les regards se tournèrent, une femme habillée comme moi dans un bar était inhabituel et je le savais, mais je n’en avais rien à faire, peut-être cela a-t-il à faire avec le fait que je sois une Shasla, mais je n’avais qu’une cible à ce moment-là.

Je m’asseyais donc au comptoir, demandant au barman reptile :


- Quels alcools pouvez-vous me proposer ?

Je le regardais dans les yeux lorsque celui-ci allait prendre la parole, je décidais de reprendre la parole juste avant.

- Et ne me dites pas que vous ne servez pas les femmes ou les Shasla. Dis-je en lui présentant un sourire commercial.

Cependant, mes yeux lui disaient tout autre chose, peut-être l’avait-il compris en me regardant, mais je ne pouvais en être certaine : si il ne me servait pas de boisson dans les quelques minutes qui suivent, j’aurais probablement envie de tuer ce reptile… Non, tuer serait trop problématique pour ma part, je lui ferais comprendre qu’il a refusé la mauvaise personne. Je reprenais encore une fois la parole.

- Servez-moi simplement votre alcool le plus puissant. Je me retournais alors vers le rustre qui était assis à ma droite. Excusez-moi du dérangement, peut-être ai-je quelque chose sur le visage ? Si ce sont les cornes, ne vous inquiétez pas, ce n’est qu’une décoration. Repris-je d’un ton légèrement hautain.

Honnêtement, l’objectif de mon semblant d’agressivité était plutôt simple, soit faire retourner l’ours à ses propres occupations, soit l’énerver afin de se divertir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juha

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 01/09/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Puisque je te dis que j'ai les pieds froids !   Dim 20 Sep - 15:55

-Hé, patron, hé !
-A... lâche ma manche tout de suite ! Tu vois pas que j'essaye de faire mon boulot ?
-Elle est snob ! T'as vu ça ? Une shasla qui nous prend de haut ! Arharharh, arf !
-Mais ta gueule, bon sang ! Qu'est-ce que j'ai fait aux dieux pour hériter d'un pilier pareil !
-Arh, arh ! J'adore quand tu fais cette tête là, patron !
-Faites pas attention à lui, mademoiselle. Tenez, votre verre.

Elle lui accorde pas un regard ; faut dire qu'il faudrait qu'elle ait un sacré strabisme pour ça, parce que là, c'est moi qu'elle regarde, et que j'suis pas tout à fait dans la même direction que lui. D'imaginer la même avec les yeux de mon vieux copain Jype Sah'rtre, j'ai peine à étouffer un rire. J'l'étouffe pas, d'ailleurs. J'suis sûr que ça offenserait un dieu sympa de le faire. Ou que ça devrait, en tous cas.

-Arh ! Roooh, ça va, faut pas me faire ces gros yeux, là ! Puis pardon, mais drôle d'idée de boire ça si tôt, hein ! Quoi patron ? Ah ! Non, moi, j'ai froid, ça a rien à voir ! Me fais pas passer pour un gros pochard auprès d'la gente. Quoi ? Non, pas la question, ça se fait pas, c'est tout. Oui, j'ai des man... oh, eh, hein ! Un peu de gnôle bien rouge pour le sang froid du vieux Juha !

J'vois bien qu'elle a comme un air interdit. Mais un interdit façon gros panneau rouge avec le soldat du guet qui t'attend derrière avec l'armure et le bordel d'arbalète pointé sur toi. Clairement, j'en connais une qu'est pas venu ici pour bouquiner et voir du monde. Et c'est pas moi. La preuve, j'suis pas une. Arh, arh !

-Mmh. T'as vu, ça rime. J'suis un poète. Tu crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegis

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 07/08/2015

MessageSujet: Re: Puisque je te dis que j'ai les pieds froids !   Dim 20 Sep - 21:58

Je regardais l’homme à ma droite. Dans les yeux, sans détourner le regard. Mon sourire n’était pas différent de celui que j’avais offert au barman, mon regard aussi, mais il ne semblait pas plus gêné que cela. J’avais entendu sa conversation et j’ai cru comprendre que l’homme était un poltron qui dérangeait le patron du bar qui était le reptile.

Je me retournais pour faire face au bar, ne comprenant pas les interjections de l’homme ours… J’avais l’impression qu’il s’agissait d’un rire, mais je n’avais pas l’habitude de ce genre de personne de par ma nature.

Je commençais donc par boire quelques gorgées du breuvage que m’avais servi le lézard sans même vérifier de quoi il s’agissait. La sensation de brûlure me faisait un bien fou dans mon état, réduisant mon envie de meurtre à une envie de continuer de boire. Je posais mon verre, me tournais vers le barman.

-Vous m’en excuserez, mais… Cet homme agit toujours ainsi ? Demandais-je en tournoyant mes doigts sur le rebord de mon verre.

Le reptile se contenta d’hocher de la tête, je poussais alors un soupir, avant de sourire au reptile, lui offrant un regard empli de sympathie.


-Je suis désolée, j’attire probablement l’attention, mais diverses raisons me poussent à boire de si bonne heure.

-Ne le soyez pas, il aurait de toute manière été aussi… Dérangeant, que vous soyez là ou non.

Vraiment, j’avais sous-estimé ce reptile, celui-ci n’était pas le patron pour rien et savait satisfaire sa clientèle, il devait probablement savoir que ce genre de mots ne lui ferait pas perdre la rustre en tant que client, tout en ayant des chances de me faire revenir. J'avais tendance à prendre les autres pour des races inférieur... Ce qui était contraire à ma façon de penser qui correspondait bien à cette ville.

Je m’excusais presque auprès de lui intérieurement, car je ne faisais que me créer une image plutôt douce en attendant que des problèmes puissent me tomber dessus pour me défouler. Il ne m’en aurait probablement pas tenu rigueur, mais au final, si les ennuis de présentaient, il s’agissait bien de la faute à mon envie d’action.

Je continuais de jouer mon rôle de bonne femme, buvant légèrement avec autant de grâce que le verre pouvait me laisser avoir. Il ne s’agissait probablement pas de son meilleur alcool… Peut-être m’estimait-il à l’image que je donnais, mais j’avais bu bien pire et si cet endroit était effectivement un bar, il m’avait servi dans le but de me calmer…


-Vous savez, vous pouvez me servir quelque chose de plus fort, je tiens plutôt bien l’alcool. Disais-je en ignorant visiblement l’ours.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juha

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 01/09/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Puisque je te dis que j'ai les pieds froids !   Dim 27 Sep - 10:44

-Dérangeant, hein ? Brooooh, fallait le dire que je te faisais cet effet là, patron ! C'est la barbe qui te plait ? Ou mes jolis yeux ? Tu peux tout me dire, tu sais !
-Mais... Juha !
-C'est bon, on est en petit comité.
-Vire ta patte de là !
-Oh oh oh !
-Et arrête ça bon sang !
-Dis voir, je dois vraiment être.. dérangeant, hein ? C'est du sirop que tu lui mets, là.
-Je... Ah ! Attend, je range jamais mes bouteilles là. Tu...
-Ah, pas d'excuses. Ce sont les plus dérangés qui s'expliquent. ♥
-Arrête de faire cette tête ou j'appelle la milice !
-Au moins, je sais que je suis dérangeant. ♥
-Juha !
-Va pas me dire que je me renouvelle pas après ! Et fais gaffe quand même, tu es en train de louper le verre là. Et connaissant cette bouteille, ta main va pas tarder à se dissoudre si tu continue de t'en foutre dess...
-Merde !

Le pauvre vieux se barre en courant dans l'arrière boutique en se tenant la paluche. Bon, eh, beh comme ça y'en a une qui va plus pouvoir faire comme si j'étais pas là. Dire que j'pensais que c'était difficile à la base. Arh, arh. Pauvre patron, quand même. L'est bien gentil de me tolérer, j'serais lui que j'en ferais pas autant.

Quoique. Ça serait drôle en fait. D'y penser, je sens ma bonne humeur revenir.

-Bon, ben faut pas faire attendre la clientèle, eh !

Patte sur le comptoir, je saute par dessus sans élan. Privilège des Liv, encore un ! De vrais félins du désert, j'l'ai toujours dit ! Et que j'attrape la fiole de gnôle, la première qui passe et qu'a une couleur qui m'inspire, et que j'sers trois verres. Un pour moi, un pour la môme encore-plus-snob-que-tout-à-l'heure, un pour le pauvre vieux naga qu'aura besoin de se remettre de ses émotions quand il me verra du mauvais côté du bar. Arh, arh. Qu'on aille pas dire que j'suis mauvais bougre après.

-Aller, un p'tit sourire. Je les ai toutes testées, celle-là est chouette. Puis ça s'fait pas de bouder les piliers quand on rentre dans un bistrot ! C'est comme qui dirait, un peu comme cracher sur le mobilier. On est l'âme du lieu, tu vois. Et me fait pas le coup de me demander si j'm'appelle « On ». Eh. Santé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Puisque je te dis que j'ai les pieds froids !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Puisque je te dis que j'ai les pieds froids !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je viens un peu aux nouvelles, puisque tu ne le fais pas ! (A-chan *3*)
» Puisque c'est ma faute... <Misoka>
» EMRYS Ϟ « C'EST VÉRITABLEMENT UTILE PUISQUE C'EST JOLI. »
» Emrys ϟ « C'est véritablement utile puisque c'est joli. »
» Umbrae - Artiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nur-Menel :: Partie RP :: Désert de T'sacrel :: Partie Centre :: Cil'Hage-
Sauter vers: