Je me suis pris des gros vents, par un jour de gros temps

Nur-Menel

Forum RPG heroic-fantasy
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je me suis pris des gros vents, par un jour de gros temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juha

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 01/09/2015
Age : 27

MessageSujet: Je me suis pris des gros vents, par un jour de gros temps   Dim 27 Sep - 11:48

J'ai toujours été du genre matinal ; matinal branleur, mais matinal quand même. Le genre à me lever tôt et à aller courir dans le désert pour mieux me blinder le bide aux œufs et au lard fumé, avec un grand verre de thé de yak. Et du lait caillé. Puis m'allonger sur le pavé juste après pour sentir la chaleur du soleil me régénérer le corps, ma balafre dans la main me démanger doucement. Union sacrée, tout ça. J'l'aimais, mon désert. Un mouchoir de poche, maintenant, autrefois, un sacré bon dieu d'océan d'sable. De quoi se sentir se noyer dans l'espace infini, faire des roulades et des sauts périlleux dans la poussière de pierre rouge jusqu'à la sentir sur le moindre coin de peau, la joie. Presque aussi bon que la guerre. La dernière était trop belle ; et maintenant, quoi ?

J'suis privé de désert. Sans jeu de mot, vraiment pas. Exilé dans ce soin humide, limite froid, à jouer les petits soldats. Déjà qu'il y avait pas de grandeur à être barbier et conspirateur rigolo chez le Poochitoo, mais là. Va falloir que je me trouve une occupation. Un truc calme, même, rapport au fait que j'suis pas chez moi ici et que j'pense pas qu'on me laisserait faire n'importe quoi sans m'envoyer regarder ma vie partir le cul posé sur un glacier. J'ai pas peur de la mort ; j'ai juste pas envie de mourir comme ça. Trop triste.

J'm'ébroue, ça chasse les mauvaises ondes. Mais faut dire qu'y pleut, qu'il caille, et qu'j'ai beau avoir ma fourrur d'ours et quatre épaisseurs, j'grelotte sur mon rocking chair. Parce que oui, y'a un foutu rocking chair dans la baraque qu'on a bien voulu me refourguer. Si ça veut pas dire « retraite anticipée », ça, le vieux Juha qui se balance d'avant en arrière dans son rocking chair en tremblotant sous une pile de couverture et en buvant de la tisane fortifiée à la liqueur...


Bon, d'accord, faut que j'sorte prendre l'air. Avec mon petit parapl...


Avec ma veste et ma peau d'ours. D'accord. Aller.


C'est moins pire que ce que j'aurais imaginé. Juste que je sais pas trop où aller. Pas envie d'aller au bistrot, pas un copain à aller emmerder... J'ai entendu dire que Nört et Tren avaient prévu de se ramener pour éviter la colère du Poochitoo, et continuer la rébellion ici. Pas convaincu. C'est sympa, mais pas convaincu du tout. Ici, les gens sont trop dans leur confort ; on pourra foutre le bordel si on rallie les Liv un peu tarés de la zone. Mais plus, j'sais pas.

-Mh ? Oh, pardon.

Voilà que j'ai une réaction normale en me cognant dans quelqu'un. Qu'est par terre, d'ailleurs. Oh, que ça va pas fort. J'aurais bien besoin... j'sais même pas de quoi au juste. C'est comme si le monde avait perdu ses couleurs. Faut que j'réagisse, tiens.

-Dites... z'êtes du coin ? Ça vous dirait de me faire visiter ? C'est qu'on m'a exilé, que j'ai plus personne à embêter, et que ça tombe sur... eh, eh, reve... Roooh, mauvaise tactique... sont susceptibles ces gens du nord. Tiens, en v'là une autre. Salut ! Dis, fais un temps de chien, hein ? Eh, tu m'montrerais le coin ? J'sais pas quoi faire et c'est jour de repos ! Eh, promis que je me tiens bien, même ! Oh ? Non ? Bon.

… Eh, le bonjour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessy Fran

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Je me suis pris des gros vents, par un jour de gros temps   Sam 3 Oct - 12:38

Un temps froid, un temps pluvieux… Bref, un temps parfait à Lor’Fiuj. J’aime la pluie, j’aime la fraicheur. Cela suffit largement à me donner une bonne raison pour marcher dans la ville. C’est donc vêtu de ma robe habituelle, accompagnée d’une coiffure excentrique qui me sert de chapeau, que je déambule dans la ville, cherchant quelque chose à faire, ou quelqu’un à qui parler. Les gens me regardent bizarrement, mais n’osent rien dire. Après tout, je suis une enfant de la noble famille Fran, on ne peut se moquer de moi, mais ma coiffure spéciale évacuation d’eau doit bien faire rire. Ressemblant à une énorme assiette d’un diamètre allant d’une de mes épaules à l’autre, avec un petit tuyau permettant d’évacuer le trop d’eau à l’arrière, si jamais ma mère m’avait vu ce matin en partant, elle m’aurait enfermé, mais bon, au moins je suis protégée de la pluie. Enfin bon, quel est mon programme déjà ? Le culte de Durbaagal veut que je passe dans l’après-midi pour leur fournir mon avis sur les différentes légendes et la véracité sur la relique dont ils se disent les possesseurs. Je doute que cela soit véridique, mais bon au moins ils me payent pour ça et s’ils possèdent véritablement une relique la réputation de la ville augmentera énormément. Enfin bon, j’ai de sérieux doutes, mais il parait que cet objet aurait des pouvoirs sans avoir de glyphes et rien qui ne pourrait contenir de la magie.

Je soupire, un nouveau casse-tête en perspective. Je réfléchis doucement quand je sursaute en voyant un ours qui tente d’apostropher les passants. Il semble vouloir visiter et s’approche de moi. Je lève la tête et m’aperçois qu’il s'agit d’un Liv. Il me fait presque peur.

-Euh… Bonjour… Belle journée non ?

Mais qu’est-ce que je raconte ? Mais je ne vais pas bien dans ma tête moi. Attendez… Il ne va pas essayer de me bouffer quand même ? Enfin se délecter de ma chair et mes os comme dirait ma mère. Et puis quoi encore ? Depuis quand les Liv mangent les gens ? Il faut que je me calme, car là, je vais devenir folle. Je me force à faire un petit sourire, gênée et un peu perdue.

-Vous… Souhaitez visiter la ville ? Mais… Vous n’êtes pas originaire d’ici ?

_________________
Je parle en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juha

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 01/09/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Je me suis pris des gros vents, par un jour de gros temps   Sam 3 Oct - 21:50

Marrant le chapeau. J'aime bien. Marrants aussi, les yeux mi-surpris, mi-effrayés ; j'savais pas que j'pouvais faire cet effet là même tout mouillé et tout déprimé. Dépri... quoi ? Teh, con, jamais j'aurais cru que j'connaissais ce mot là. Faut vraiment que j'pense à m'secouer, sinon, j'vais finir par y croire. Eh. Dans le fond, c'est drôle. J'm'étais plutôt bien fait à l'idée que depuis la fin de la guerre, nous, les Livs, on faisait plus grosses peluches que vilains berzerkers. Mais faut dire aussi qu'on est majoritaires à Cil'hage, que j'avais jamais vu l'ambiance ailleurs ; p'têtre que c'était pour ça, les vents ; z'avaient peur du vieux Juha. Et elle aussi, l'a peur ; seulement, l'a tellement peur qu'elle arrive même pas à prendre ses jambes à son cou.

J'lève les yeux au ciel ; ouais, non, désolée. Il fait vraiment un temps à pas foutre un Liv dehors. D'ailleurs, j'ai froid.

-Eh non, que j'l'ai dit aux autres mais l'ont pas écouté. J'suis du sud, et j'suis là en exil forcé. Ordre du Poochitoo, arh... mouais. Non, pas drôle ça en fait. Embauché dans la garde, j'travaille de nuit. Du coup, pour m'occuper, j'cherche des gens à manger tout crus sur une brochette en laurier. T'aime bien le laurier ?

Là-dessus, je lui fais mon plus beau sourire. Mais comme elle répond pas et que j'commence à trouver le silence pesant, j'lâche.

-Roh, c'était pour rire. En vrai, j'm'ennuie vraiment beaucoup. Et c'est pas que j'tienne tant à visiter la ville, mais que j'sais pas bien quoi trouver de mieux. A la limite, une bonne bagarre, ça me fouetterai le sang, mais bon.

Toujours pas de réaction. J'crois que j'ai la guerre peinte en gros sur les joues et des restes de viande crue entre les dents. J'ravale mon sourire.

-Bon, si tu préfères, j'veux bien me dévouer et tenter de jouer au grand méchant loup. Arh, arh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessy Fran

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Je me suis pris des gros vents, par un jour de gros temps   Lun 12 Oct - 21:12

-Je… Que… Quoi ?

Je n’ai absolument rien compris que j’en suis restée patoise. Je le regarde avec un sourire ou se mélange peur et amusement. Il m’impressionne, mais en même temps, ses rires me font penser qu’il n’est pas sérieux…

-Je… Euh… Par méchant loup… Vous voulez dire que vous allez me manger ? Vous savez, nous les araignées, on n'est pas trop appétissantes…

Merde, je parle trop… Enfin ici, on est assez connu les Fran donc il doit nous connaitre… Sauf s’il est nouveau en ville… Ce qui est le cas… Et aussi si je ne donne pas mon nom, il ne peut pas me reconnaître… J’ai dû oublier de remettre mon cerveau à sa place quand je me suis coiffée ce matin. Nom des Dieux !!! Réfléchis calmement.

-Euh… Si vous ne me mangez pas, je peux vous offrir quelque chose en échange du fait que vous me laissiez la vie sauve ?

Mais je déborde d’intelligence aujourd’hui… Il ne manquerait plus qu’il ait tellement faim que je doive lui payer un repas… Ce que je viens de presque lui proposer non ? Je me désespère…

_________________
Je parle en #cc0000


Dernière édition par Jessy Fran le Jeu 5 Nov - 16:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juha

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 01/09/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Je me suis pris des gros vents, par un jour de gros temps   Jeu 15 Oct - 15:37

Bon, et ben par le Cataclysme qui précipita l'ennui du Peuple Libre, j'ai pas affaire à une lumière ; peut-être pour ça qu'elle reste là alors qu'elle a aussi peur que tous les autres. Eh, marrant, tiens ; le nombre de fois qu'j'ai entendu dire que c'était toujours l'araignée qu'avait plus peur que toi, c'est la première fois que je vois à quel point ça pouvait être vrai. Pourtant, nous autres, on est pas moches ; pas autant surnaturels qu'un Ishara ou qu'une saloperie de Dreid, eh ? Roh, à peine qu'on a ce petit talent en ce qui concerne la chaleur vitale d'autrui. Un détail ; et puis, c'est pas comme si on nous forçait pas à la castration pour cacher notre seule difformité mystique.

Non, vraiment. Or périodes de guerre, je vois vraiment pas ce qu'on peut avoir d'effrayants. Y'a rien de plus normal qu'un Liv. Moi, tiens, par exemple. Je cherche juste un peu de compagnie par temps brumeux ; qui ferait le contraire, eh ? Bon. Puis je cherche aussi un peu de folie et d'agitation par temps d'ennui ! Ça, c'est vrai, tout le monde fait l'inverse. Mais c'est de la peur bien transmise ! Aller, une autre catastrophe, quelques gros morceaux de toile pour amortir, et on revient sur la terre de nos aïeux !

Pour se refaire la guerre dans la joie et la bonne humeur ! Encore, et encore, et encore !

J'en souris de toutes mes dents. Encore.

-Par ma barbe, j'ai jamais mangé quelqu'un en pleine rue ! Non, j'attends d'attirer ma victime dans un coin sombre pour ça ; puis j'invite des potes, on fait un grand feu, on s'amuse à sauter au-dessus jusqu'à se roussir le poil en attendant la braise ça porte bonheur. Puis on étale de la glaise sur la bidoche et on jette dedans ! Et pendant que ça cuit, on joue aux dominos avec des os de Nagas, peints et taillés à la mode du sud ! Arh, arh, arh !

Elle recule d'un pas, cette fois. J'vais la perdre, manquerait plus que ça. T'es un imbécile, Juha.

… n'empêche, la tête qu'elle fait. Arh, arh, arf !

-Rooooh, aller, c'est pour rire. Z'avez encore moins de sens de l'humour que le Poochitoo, dans le coin. Eh, tu sais quoi ? J'vais me faire pardonner. Y'a pas un coin que t'aimes bien où je pourrais te payer un verre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessy Fran

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Je me suis pris des gros vents, par un jour de gros temps   Sam 17 Oct - 16:28


Je suis complètement effrayée et complètement immobile. Enfin presque… j’ai seulement pu reculer… Ah… Il rigolait. Je ne sais pas si je dois rire, être choquée ou ne rien dire. Donc je pouffe, comme une grognasse du bas-quartier, tout en gardant un petit air paniqué. S’il y avait un concours de la tête avec le moins de sens je pense que je gagnerais haut la main. Je dois me calmer e réfléchir là… A partir de quel moment j’ai oublié de penser calmement ? Je dois me ressaisir.

-Je… Euh il y a bien une taverne pas très loin…

Je lui indique une ruelle sur notre gauche et arrive à lui sourire un peu.

-Vous savez, vous devriez ralentir un peu sur l’humour, déjà qu’il n’est pas drôle on a un peu de mal à suivre…

Je regrette un peu d’avoir parlé, mais il m’a dit qu’il rigolait… Il ne me mangera pas non ? De toute façon il y a plein de gens dans la ruelle, je ne crains donc rien. Enfin j'espère... Ce n'est pas tous les jours qu'un Liv me propose un verre.

_________________
Je parle en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juha

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 01/09/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Je me suis pris des gros vents, par un jour de gros temps   Sam 24 Oct - 7:30

Ah, bah quand même. Enfin un peu de résistance, eh. Pour un peu, je l'aurais cru marionnette dans un corps de mort, arh,arh. Tiens, d'ailleurs, elle a la tête de celle qui regrette ce qu'elle vient de dire. Roh, faut pas regretter. Ça tue ta puissance de vie, ça. Au pire, tu te brouille avec des connards et c'est tout, t'en retrouveras d'autres à embêter. Les gens de valeur, pour peu que ça existe, ça se vexe jamais. J'sais pas. Trop heureux de vivre pour ça, sûrement.

-L'humour ? Eh. Tu vas quand même pas priver un vieux Liv de sa façon préférée d'assumer la fatalité du monde qu'est surtout la fatalité des cons et des mous de la couille, d'ailleurs. Le rire du sage, tout ça, tu connais ? Démocrite, ouais. Un pote à moi. Par là, tu dis ?

Bizarrement, j'aurais choisi la petite ruelle, mais elle prend la grande rue. J'dois vraiment lui faire peur, après tout. C'est marrant, de faire peur ; marrant quand l'autre réalise qu'en fait, t'es qu'un gros tas de poils bien con et qu'il commence à te taper sur le ventre en faisant le brave. Mais quand ça dure et que t'as juste l'impression d'imposer ta présence, c'est pas drôle. D'ailleurs, m'en a voulu d'l'être, drôle. Comme si j'étais une espèce de fou venu agresser madame, et qu'il fallait que j'me plie aux conventions en la jouant sérieux. Non ; trop sain d'esprit pour ça, le Juha. Si, si.

J'pousse la porte ; tiens, j'l'aurais bien rabattue sur madame pour le jeu, mais j'vais la ménager. M'a l'air tellement sensible qu'un quart de rien serait foutu de la braquer pour l'éternité. Aller. C'est pas comme si j'avais grand monde à qui causer.

-Salut patron !
-Bonjour, maître Liv.
-Arh, arh, « maître » ? Sérieusement, l'ami ?
-Si vous voulez bien essuyer vos pieds et pendre vos manteau. Je vais chercher le thé. Vous pouvez vous installer à la table, là.
-... pas de comptoir ? Thé ? Eh ? Arh, arh ! Eh, dis, en voilà un endroit ! J'espère que ça va pas me foutre ma solde en l'air, j'serais mal de devoir m'inviter chez toi pour pas tourner à vide ! Eh. T'es du quartier ? Si ça se trouve, on est voisins ! Ah, merci patron ! Tu me mettras un de ces gâteaux, là ! Ouais, ouais, celui qu'à l'air d'en foutre de partout quand on le mange ! Merci, t'es bien aimable ! Arh, arh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessy Fran

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Je me suis pris des gros vents, par un jour de gros temps   Jeu 5 Nov - 18:09

J’indique d’un geste au Kelpi qui nous accueille que je compte garder mon manteau avec moi. Après tout, je ne peux pas le quitter à moins de m’épiler… Et j’ai de bonnes raisons de penser que cela risquerait de poser de graves problèmes. Je m’assis en face du Liv et attend patiemment le thé. Souriant de la remarque du Liv, je ne peux m’empêcher de pouffer.

-Non, je n’habite pas le quartier. Je suis du quartier noble. Et vous ? Qui êtes-vous et pourquoi avoir été exilé de chez vous ?

Je remercie le serveur qui s’en va après nous avoir donné les gâteaux et offert le thé. Je prends une gorgée doucement, appréciant la saveur légèrement sucrée, qui adoucit la gorge. Oui, c’est bien un des meilleurs salons thé de la cité. Je reprends un peu d’assurance et je me décide à écouter mon vis-à-vis en grignotant un biscuit sablé. Le serveur revient, fait une légère inclinaison du buste et apporte un nouvel arrivage de thé, comme s'il craignait que le Liv vienne à en manquer

_________________
Je parle en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juha

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 01/09/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Je me suis pris des gros vents, par un jour de gros temps   Jeu 19 Nov - 22:52

J'ai du sucre glace plein la barbe et ras la moustache ; je parle pas des miettes, qui collent de miel d'un peu partout sur mes joues. J'en suis tout content, comme un môme. D'ailleurs, ça me rappelle presque mes guerriers de parents, quand ils me faisaient manger trois fois ma part parce qu'ils avaient peur que je pousse pas assez. Arh, arh, c'est qu'à mes vingt ans je faisais pas mes deux mètres cinquante, alors gare ! De quoi faire paniquer une Liv digne de ce nom.

-Eh. Hier, j'ai fait un rêve pas marrant. Y'avait trop de races dans le coin, alors y'a un Dieu unique (ouais, j'rêve souvent de trucs métaphysiquement louches) qu'a décidé qu'il y aurait plus d'Ishara parce qu'ils ont trop de formes, et plus de Livs parce qu'ils ont trop de poils. Chaud, hein ?

Tiens ? Tu tires une drôle de tête, d'un coup. J'veux dire, même si t'étais une Liv, t'aurais une drôle de tête, là. Eh, bouge quelque chose. Bouge... ah, sympa, merci, ça commençait presque à être gênant. Arh, arh. Eh. J'me souviens d'un truc en fait...

-Bah, une histoire pas intéressante. Fait un peu de grabuge politique, deux trois discours, un petit projet comme ça, sur le pouce, et hop ; pas content le Poochitoo, alors il fout le Juha dehors avec ses potes pour avoir la paix. Sauf que bon, sont pas fous les potes, z'ont pas envie de de venir se les caler dans un coin pareil, tu vois ? Alors sont restés du côté d'Zerotpuil... machin. J'm'y fais pas, tiens con. Bon, puis moi j'suis le gars qu'on voulait plus voir de trop près, alors on m'a envoyé loin. Sous escorte ; en prévenant de mon arrivée ; en me menaçant avec une pince à épiler et tout, même la totale. Enfin, c'est pas intéressant, eh. Mais attend, j'vais te dire un secret.

J'me penche, avec un air de conspirateur. J'suis inspiré, d'un coup.

-Un jour, j'me construirai un truc pour voler comme les oiseaux ; puis j'descendrai de l'île. J'retrouverai la bonne terre qui m'a vu naître, celle où quand on envoyait les gens loin, on avait le choix ! Arh, arh ! Et puis on refera la guerre à l'ancienne, sans conneries de magie. Ça sera chouette. Ouais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessy Fran

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Je me suis pris des gros vents, par un jour de gros temps   Mar 22 Déc - 22:57


Et bien… Moi qui pensais être tombé sur un soldat pas fut fut… Il a des rêves… Et des réflexions ma foi, très intéressante… Un dieu unique. Fascinant !!! Mais cette idée de créer un engin volant pour quitter cet îlot. C’est du génie. Risquer, mais l’idée est franchement bien… Réussir à sécuriser une ligne de voyage, de nouvelles ressources certainement, d’autres personnes… Un voyage venant de la tête d’un rêveur, mais qui pourrait nous apporter beaucoup d’argent et de connaissances…

-Mais… C’est une excellente idée ! Par contre… Notre terre a explosé en îlots il y a près de cinquante ans… Il n’y a plus de terre en dessous… Juste des îles ici et là… Mais nous sommes bien trop loin d’un autre point d’atterrissage... C’est bien trop dangereux. Mais l’idée est excellente, il faut juste réfléchir un peu plus aux soucis techniques… Le jour où cela sera prêt, je pense pouvoir convaincre ma famille de financer ce projet…

Je lui souris une nouvelle fois et bois une nouvelle gorgée de thé avant de croquer dans le gâteau. L'idée est réellement excellente. Nous sommes presque trop nombreux sur ces îlots, complètement enfermés. Ils nous faut des ressources et des armes pour combattre les monstres de l'extérieur et aussi les autres villes qui peuvent se montrer hostiles. Un tel voyage pourrait nous sauver tous... Mais avant de partir en exploration, il faudrait arriver à voir le coût d'un tel voyage, le nombre d'hommes, les garantis de retour... De plus si nous découvrons quelque chose... Une guerre risquerait de se déclencher pour la suprématie... Surtout si l'îlot est vide de danger. Une terre vierge, promesse de richesses infinies... Mais ce Liv semble surtout intéressé par les batailles... On devrait lui trouver assez rapidement des batailles à mener si on trouve... Bien trop de si, malheureusement. Je me re concentre sur mon vis-à-vis.

-Cela vous irait ?


_________________
Je parle en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je me suis pris des gros vents, par un jour de gros temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je me suis pris des gros vents, par un jour de gros temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et l'orage tonne... {Jester-chou ♥
» nouvelle zone pour FARMER comme un DIEU $$$
» C'est pas parce que je suis dans une cage que j'ai forcément le temps pour un titre
» Je suis le Grosminet
» Hécate | Je suis aussi souple qu'un éléphant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nur-Menel :: Partie RP :: Marais Dio'priuel :: Partie Est :: Lor'fiuj-
Sauter vers: