Brûlent les cartes

Nur-Menel

Forum RPG heroic-fantasy
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brûlent les cartes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romain Erh’La

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Brûlent les cartes   Ven 24 Juil - 2:22

Nous étions sortis. J’avais trouvé une mission de quelques jours à effectuer en dehors de la ville. Il me fallait escorter quelques paysans à l’extérieur pour cueillir je-ne-sais quoi pour je-ne-sais quelle raison. Là n’était pas le point important. Ce qui l’était en revanche c’est que j’étais bien payée pour ce genre de choses. Je me retrouvais donc vêtue tel un homme avec cinq autres de mes compatriotes masculins. Nous étions tous à dos de Rauwi et encadrions un unique chariot dans lequel se trouvaient nos paysans.

Nous nous éloignâmes durant une journée. J’étais au aguets, à la fois heureux et apeurée de sortir de cette ville pour la première fois. Les odeurs étaient tout de suite plus vives ici. Le danger se sentait sur tous les visages mais nous étions entourés du doux parfum des plantes qui nous entouraient de leurs griffes protectrices. Nos montures étaient calmes et tout semblait prêt à se dérouler sans soucis. Le ciel était couvert mais l’air était doux et ne présageait rien de bien ennuyant. Nous devions être de retour le lendemain.

Comme prévu la journée se passa sans soucis, j’écoutais les autres discuter et échanger des plaisanteries tandis que je gardais un œil vigilant sur les alentours. Nous avions eu des cours sur les dangers de la forêt mais n’avions jamais eu une quelconque pratique sur le terrain et je ne savais trop ce que cela pouvait donner. Il ne fallait surtout pas que je manque à mon devoir. Je fus donc le premier à voir les hommes qui se dirigeaient vers nous. Ils étaient deux chariots et plusieurs hommes armés. Ils devaient apparemment savoir que nous nous trouverions ici et je fus la seule à être réellement surprise.

Le campement s’installa sans aucun problème et, lorsque la nuit vint à tomber, tous ceux qui n’étaient pas affairés à la protection du camp se retrouvèrent autour du feu pour discuter. Je me retrouvais donc coincée entre une grosse femme à l’air jovial et un homme à l’air plutôt taciturne. Une discussion fut lancée puis une idée. Jouons au cartes avaient-ils dit ! Nous étions peu nombreux et le feu n’était pas grand et il fut facile de distribuer les cartes. Le principe était simple, il fallait faire des paires sans attraper LA mauvaise carte. Tout ceci demandait un minimum de sérieux et de concentration pour ne pas montrer la déception lorsque l’on tombait sur ladite carte. Je tendis donc mes cartes à l’homme à ma droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karal Azroth

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/07/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Brûlent les cartes   Ven 24 Juil - 3:08

J'étais sortis de la ville pour suivre un convoi de deux chariots. Nous partions en escorte pour des cueilleurs, et nous devions retrouver un convoi similaire en provenance de Nh'Agtrael.
Ce n'était pas un travail comme j'en avais l'habitude, mais c'était plutôt bien payé et un peu de changement ne me ferait pas de mal.


Le deuxième convoi retrouvé, nous avons passer une journée tranquille. Nous commencions à monter le campement pour passer la nuit. Je n'étais pas du premier tour de garde. Je me retrouvais donc autour du feu, assis à coté d'une jeune personne. L'idée fut lancée de jouer un peu aux cartes pour passer le temps avant que je ne dus reprendre mon service.

Les cartes furent distribuées, chacun triait sont jeu. La jeune femme à ma gauche se tourna alors vers moi en me tendant son jeu.


-"M'inviteriez-vous à entamer cette partie ?"
Lui demandais-je.

Je tirais alors la première carte dans son jeu. Tout cela était fort embêtant. Je venais de tirer LA carte unique. Et son sourire me faisait bien comprendre qu'elle était heureuse de s'en débarrasser si tôt. Je tentai donc ma chance avec mon voisin de droite, dont le seul but jusqu'ici avait été de grommeler à la moindre proposition des lor'fuijiens présents.
Il arracha vivement une carte de ma main et défaussa, l'air satisfait, une paire de cartes identiques en me jetant un regard supérieur. Puis, il se tourna vers sa grosse voisine de droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Erh’La

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Brûlent les cartes   Ven 24 Juil - 3:31

L’homme semblait hésiter. Si cela continuait ainsi jamais nous ne finirions cette partie. Un homme arriva alors, l’air plus engageant. Il demanda la permission de nous rejoindre alors que je lui tendais mes cartes pour qu’il pioche. Première réelle interaction avec quelqu’un depuis plusieurs heures.

L’homme aux cheveux noirs piocha LA carte dans un silence quasi religieux. J’eu le plus de mal possible à cacher l’immense sourire qui tentais de joyeusement barrer mon visage. Peu de monde avait dû le voir mais tous ceux-là savaient quelle était la carte que le nouveau venu avait pioché. L’attention se détourna de nous lorsque l’homme à sa droite posa une paire. Notre nouvel arrivant était si pitoyable- pour peu que l’on puisse paraitre pitoyable en jouant aux cartes- que je pris mon courage pour lui adresser la parole et lui dire d’un murmure.

- Je suis vraiment désolée pour votre jeu.


Je lui lançais bien évidemment un regard qui disait bien que je pensais le contraire. Il faisait certes sombre, après tout c’était la nuit, mais il devait être aisé que j’étais fière de m’être débarrassée de cette carte. Bientôt ce serait de nouveau à lui de piocher dans mon paquet de carte.

_________________
Couleur de parole : #99ffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karal Azroth

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/07/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Brûlent les cartes   Ven 24 Juil - 4:46

A présent, j'en étais convaincu. Elle n'avait pas pour simple but de se distraire avec un petite partie de cartes, mais aussi de me narguer un peu au passage. Enfin bon. Je ne gagnerais rien à m'énerver de toutes manières. Et rien ne me dit que j'aurais le temps de finir cette partie avant de devoir retourner prendre mon tour de garde. Mais je finis par me prendre à son jeu, et tentai de pousser également la plaisanterie.


La partie se poursuivit dans cette même lancée pendant un temps. Mais des toutes les mains, la mienne réduisait à vive allure. Je gardais malheureusement toujours la carte unique dans mon jeu. Et tentai donc par d'autres moyens de semer le doute.
-"La partie avance, et je m'approche rapidement de l'exutoire. Pensez vous vraiment que mon jeu soit le plus désagréable à jouer ? A moins, bien sûre, qu'un peu de facilité ne vous ennuie que trop vite. Dans le cas présent, cette simplicité m'arrange, car je risque de bientôt devoir retourner monter la garde. Mais soyez assurée que je serais bien triste de laisser votre ravissantes compagnie"


En effet, j'allais regretter ce doux visage une fois en face à face avec mes homologues. Et je comptais bien en profiter temps que je pouvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Erh’La

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Brûlent les cartes   Ven 24 Juil - 11:13

Les cartes tournaient encore de mains en mains. Le nombre qui était entre ces dernières diminuait progressivement. A ce rythme-là nous y serions encore au lever du soleil. J’avais de plus quelques rondes à faire avant que l’aube ne pointe le bout de son nez. Pourtant, j’avais envie de profiter de cette étonnante compagnie. La première depuis quelques jours. Il ne semblait ni homme ni femme dans son comportement pour le moment. C’était d’ailleurs plutôt agréable.

Mais toutes les bonnes choses avaient une fin. Je laissais mon nouvel « ami » - si on pouvait le nommer ainsi- finir sa tirade avant de m’excuser et de donner mes cartes à la femme à côté de moi comme la règle le voulait je me levais ensuite en m’époussetant les jambes avant de lui faire un grand sourire.

- Je vous prie de m’excuser, j’au malheureusement une garde à monter maintenant ou d’ici quelques minutes… Il va falloir que je vous abandonne. Merci beaucoup pour cette agréable soirée. Ah et, au passage, comment vous appelez vous ?


Je reculais ensuite pour laisser la grosse femme prendre ma place sans pour autant trop m’éloigner. Je voulais avoir son prénom. J’attendais donc en observant le manège de la dame à qui j’avais donné mes cartes. Cette dernière se déplaça avec une vitesse dont je ne la pensais pas capable et, morceau de fesse par morceau de fesse, se colla à notre invité. Je retins un sourire. Depuis qu’il était arrivé elle lui lançais des regards langoureux par-dessus mon épaule. Je ne pensais pourtant pas qu’elle irait si vite en besogne. Il fallait avouer qu’il n’était pas laid mais tout de même.

_________________
Couleur de parole : #99ffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karal Azroth

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/07/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Brûlent les cartes   Ven 24 Juil - 12:52

Je m'en trouvais bien déçu. La seule personne, que je trouvai sympathique dans cet attroupement s'en allait pour un tour de garde, me laissant seul avec un sirène, tirant plus sure le thon que sure la femme, sans parler du gronchonnant personnage à ma droite.
C'est ce qui me poussa à partir un peu plus tôt pour les places de gardes.


-"Il se trouve que je dois également me rendre à mon tour de garde. Je pourrais donc vous accompagner , et vous donnerais alors mon nom à ce moment, si vous me donnez également le votre en échange, bien évidemment. "

Je me levais donc également de mon siège, laissant mes deux autres acolytes, chacun pachydermique à sa façon, afin de suivre cette intrigante, mais pas moins charmante, jeune femme dans la direction des places de gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Erh’La

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Brûlent les cartes   Ven 24 Juil - 14:26

Il ne me donna pas son nom mais m’emboita le pas. Je dois avouer que la fuite devait être la meilleure chose à faire face à un adversaire de ce poids. Je lui laissais le loisir de me rejoindre, lui permettant de se lever et de me rejoindre. Je me remis en marche vers l’espace réservé aux gardes lorsqu’il fut à ma hauteur. Je profitais de cette marche salvatrice pour profiter de la fraicheur de cette nuit d’été constellée d’étoiles. Je restais un instant en silence avant de lui redemander

- Comment vous appelez vous ? Vous ne l’avez pas dit tout à l’heure.


Je ne savais pas s’il me répondrait. Après tout c’était un Shasla. Et avoir les ailes noires à notre époque ce n’était pas une bonne chose. Il ne devait pas avoir la vie facile tous les jours. J’attendais donc qu’il se décide à parler. Après tout, il ne devait peut-être pas donner ce genre d’informations à tous les Kel’Tils qu’il croisait. Je ne savais trop à quoi m’attendre. On m’avait toujours mis en garde contre eux.

_________________
Couleur de parole : #99ffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karal Azroth

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/07/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Brûlent les cartes   Ven 24 Juil - 14:47

Nous étions partis en direction de l'espace dédié aux gardes. Bien qu'elle ne m'ait toujours pas donné le sien, elle me réinterrogea sur mon nom. J'hésitai à lui donner dans ces circonstances. Mais après tout, que pourrais-je bien risquer ? :


-"Je me prénomme Azroth. Mon prénom ainsi dévoilé, vais-je avoir le privilège de connaître le votre en contrepartie ?"


Je ne savais absolument pas si une réponse allais revenir. Car il est vrai que je suis un Shasla. Nous sommes assez mal considérés, et les autres races ne cherchent pas vraiment à tisser de liens avec nous. Mais j'aimais à garder espoir d'obtenir une réponse de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Erh’La

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Brûlent les cartes   Ven 24 Juil - 16:21

Je lui fais un sourire sympathique tandis que nous nous approchions du feu qui marquait l’espace de surveillance. Un baraquement à la périphérie du campement regroupant les affaires de ceux qui étaient chargés de surveiller nos convois. J’entrais donc dans le cercle de lumière que nous offraient les braises du feu presque mort. Je m’agenouillais pour remuer quelque peu ces dernières avec un bâton trouvé au sol tout en répondant à l’inconnu prénommé Azroth d’une voix claire.

- Je m’appelle Romain.


J’enchainais tout de suite pour éviter une quelconque question ou un malentendu.

- Oui, c’est réellement mon prénom. Je sais il est normalement pour les garçons mais je n’ai pas choisi.


Je regrettais presque instantanément mes paroles. Je devais bien avoir l’air d’une sacré pleureuse à parler de moi ainsi. J’enchainais donc tout aussi rapidement en posant une autre question.

- D’où venez-vous ? Que venez-vous faire à Nh’Agtrael ?

_________________
Couleur de parole : #99ffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karal Azroth

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/07/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Brûlent les cartes   Ven 24 Juil - 18:55

Nous étions arrivés au point de rassemblement des gardes. Elle s'appelle Romain semble-t-il. Elle se plaignit rapidement de ce nom, puis finalement, décida de me questionner à propos des raisons de ma venu aux alentours de Nh'Agtrael :


-"Je pense que je suis ici pour les même raisons que vous. J'ai répondu à une demande de recrutement pour une mission d'escorte plutôt bien payée afin de me faire un peu d'argent.
Je n'ai aucune raison de rester dans les parages. Dés la fin de mon travail, je vais retourner tranquillement à Lor-fiuj."



Je devenais un peu curieux à propos de la vie de ma belle interlocutrice.


-"Vous vivez à Nh'Agtrael ? Ou vous êtes seulement de passage ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Erh’La

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Brûlent les cartes   Sam 25 Juil - 15:56

J’écoutais attentivement sa réponse. J’avais envie d’en savoir plus sur leur expédition. Qu’allaient-ils faire ensuite ? D’où venaient-ils ? De nombreuses questions me brulaient les lèvres mais il me semblait plus important de d’abord lui répondre. Chacun son tour après tout.

- Je vis à Nh’Agtrael oui. Et vous, d’où venez-vous ?


J’attendais sa réponse avant de lui demander d’autres informations. Après tout, il risquait à tout moment de se rétracter. J’attendais donc sa réponse lorsque des cris se firent entendre dans le campement que nous venions de quitter.

_________________
Couleur de parole : #99ffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karal Azroth

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/07/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Brûlent les cartes   Jeu 30 Juil - 8:08

Mon interlocutrice venait donc de Nh'Agtrael. La ville de mon passé. Celui que j'avais cherché à fuir.
Un détail m’interpella cependant. Je lui disais à l'instant que je vivais à Lor'Fiuj, mais elle me demandait déjà d'où je venais. Comment avait elle pu deviner que cette ville n'était pas le lieu de ma naissance ? Était-elle mandatée par un rancunié de Nh'Agtrael ? Un membre de la milice qui enquêtait à mon sujet ? Un curieux de Nh'Agtrael qui cherchait à me retrouver pour me demander des services ?
Et si je me trompais. Si tout simplement, elle avait oublié ma réponse ou qu'elle voulait juste savoir si je venais d’ailleurs. Simplement intéressée par mes histoires ?
Il fallait que j'en ai le cœur net. Je choisissais donc une réponse innocente. Mais avant que j’eus le temps d'en prononcer la moindre syllabe, se furent les cris d’horreur que j'entendis dans le campement qui motivèrent un nouvel échange.
-"Il se passe quelque chose par là-bas. Nous devrions nous dépêcher d'aller jeter un œil. Ça pourrait être grave."
Je me hâtais ainsi en direction de la table que nous quittions quelque minutes plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Erh’La

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Brûlent les cartes   Jeu 30 Juil - 12:56

Il ne me répondit pas. Qu’il ait voulu le faire ou pas je ne pourrais le savoir. Son attention aussi avait été attirée par ce qu’il se passait près du feu que nous venions de quitter. Les quelques aboiements qui s’étaient fait entendre tout à l’heure s’étaient transformés en lamentations et en feulement agressifs. Ne pouvait-on laisser les hommes et les femmes au même endroit sans qu’ils s’étripent ? Ceci étant dit, ce n’était pas le moment de réfléchir à ça et mon compatriote avait eu une bonne réaction en s’élançant en direction du bruit. Je fis de même, quelques instants après.

Je couru à perdre haleine bien que la distance entre les deux camps n’était pas si importante que ça. A mesure que j’approchais, je distinguais les ombres sous mes pieds qui me donnaient des informations. Il était facile de deviner que la situation était grave si l’on écoutait le vacarme que faisait ce gentil groupe de caravaniers mais les ombres confirmaient ça. On y voyait des mouvements rapides, des gestes menaçants et agressifs.

Je ne pus cependant dire ce qu’il se passait avec clarté que lorsque je me retrouvais face au chaos. Seul le feu et les tentes étaient encore en place. Tout ce qui avait ressemblé à une table, un tabouret ou autre avait été renversé. Deux partis s’étaient formés, se montrant les crocs, serrant les dents, se foudroyant du regard. Dans l’un des deux, un blessé. Il se tenait le bras qui avait, semblait-il été méchamment brulé. C’étant, sans nul doute, de lui que venaient les braillements de douleur.

Je fixais tout cela sans savoir comment réellement intervenir. C’était la première fois que je me frottais à une troupe de paysans en colère et je ne savais pas du tout comment gérer ce genre de choses. Ou devais-je intervenir ? Comment devais-je calmer un troupeau de ruraux qui recommençait à se cracher dessus au sens propre comme au sens figuré d’ailleurs.


_________________
Couleur de parole : #99ffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brûlent les cartes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brûlent les cartes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les demoiselles s'en mêlent ! [Kassandra]
» [ L5R JCC ] Recherche de cartes
» Chargement lent de la page d'accueil ...
» Deux doigts qui se frôlent reprennent espoir ✗ le 22/02 vers les 18h18
» Quand les Ombres se frôlent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nur-Menel :: Partie RP :: Marais Dio'priuel :: Partie Est :: Lor'fiuj-
Sauter vers: